Conduite automobile: 15 astuces pour réduire sa consommation

Conduite automobile: 15 astuces pour réduire sa consommation

Votre conduite automobile détermine tout: consommez moins, la terre et votre porte-feuille ne s’en porteront que davantage. Une conduite souple & économique peut vous faire acquérir jusqu’à 20% d’économie. Voici 15 astuces d’écoconduite à l’attention des automobilistes consciencieux.

 

1- Le phénomène d’accordéon 

Dans les embouteillages, essayez de lisser les à-coups du trafic. Plutôt que de coller le véhicule de devant, d’accélérer et de freiner avec lui, laisser lui prendre de la distance et tentez de rouler à la vitesse constante appropriée. Le lissage est une méthode afin d’anticiper des phénomènes d’accordéon du trafic qui a pour but de conserver l’énergie cinétique de la voiture.

2 – Anticipez constamment

Quand vous savez que vous devez ralentir, ou vous arrêter (à un stop par exemple), essayez de réduire votre vitesse ou de freiner le plus tôt possible tout en gardant la vitesse nécessaire pour que, sans accélérer, votre véhicule poursuive sa course jusqu’à l’objet du ralentissement (ou de l’arrêt). Par exemple vous voyez un panneau « cédez le passage », vous freinez un peu, le plus tôt possible, en espérant que vous pourrez garder un peu de vitesse si il n’y pas de véhicule à l’intersection.

 3 – Un oeuf sous la chaussure

Imaginez que vous avez un œuf entre la semelle et l’accélérateur. Cela consiste à ne pas briser l’œuf. Rien ne vous empêche d’accélérer, mais pas violemment sinon, vous écrasez l’œuf. A l’inverse si vous lâchez la pédale trop vivement, l’œuf se dérobe et se casse. Bien sûr, tout cela est imaginaire, mais elle fonctionne parfaitement. 

4 –  Roulez le soir

Roulez la nuit en été. La performance des moteurs est meilleure à la fraîche. Vous utiliserez beaucoup moins la climatisation et le trafic plus faible permet une conduite plus régulière. Et en bonus vous serez moins fatigué.

5 – Réguler sa vitesse

Utilisez votre régulateur de vitesse le plus possible. Étendez son utilisation dans les zones de limitation à 90 et même à 50. Cela vous obligera à une régularité absolue. Mais en dehors des autoroutes, ne vous autorisez jamais à détendre votre pied droit. Vous devez rester prêt à freiner.

6 – Roulez dans le bon rapport de vitesse

C’est là que votre conduite automobile est importante. En sous régime votre véhicule peine. Le bon régime moteur dépend aussi du rapport dans lequel vous êtes et de l’utilisation du moteur. En descente, vous pouvez passez la vitesse supérieure alors qu’en montée, vous devrez au contraire rétrograder.

7 – Respectez les limitations

Sur l’autoroute et sur des courts trajets, rester 10 km/h sous la vitesse limite n’aura quasiment aucune d’influence sur votre temps de parcours. Faites des essais.

8 – Entretenir et préparer son véhicule

Vérifiez fréquemment le bon gonflage des pneus pour réduire la friction. Gonflez au maximum les indications portées par le constructeur. Contrôler aussi le parallélisme. Les éco-conducteurs préconisent même l’utilisation d’huiles moteurs à faible viscosité (la plus faible possible selon le constructeur).

9 – Ne restez pas à l’arrêt avec le moteur qui tourne

La conduite automobile ne s’arrête pas en circulation, on parle d’arrêt hors trafic, lorsque vous attendez par exemple une personne. A l’arrêt, votre consommation, exprimée en litre au cent, est infinie ; donc elle est réelle alors mieux vaut arrêter le moteur. 

10 – La climatisation

A grande vitesse, évitez de rouler avec les fenêtres ouvertes sous prétexte que la climatisation est gourmande en carburant. Les performances aérodynamiques diminuées risquent de vous faire consommer encore plus que la climatisation. En revanche à faible vitesse, moins de 70 km, roulez fenêtres ouvertes tant que cela ne vous gênes pas. Ne mettez pas la climatisation au maximum. 25°C reste une température supportable.

11 – Réduisez votre poids

Votre coffre à bagages est votre deuxième chez-soi. Vous l’encombrez de tout et n’importe quoi. Diminuer ! Chaque fois que vous redémarrez, tout cela doit être de nouveau tracté de 0 à 130 km/h.

12- Calculez correctement

Utilisez au maximum votre ordinateur de bord pour mesurer votre consommation, selon les itinéraires, les modes de conduite, l’heure de la journée ect… 

Vous constatez rapidement des différences importantes. Tenez compte également des fournisseurs de carburants dont la qualité des approvisionnements, les teneurs en biocarburants, peuvent influencer la consommation.

13 – Gardez votre sang froid

En conduite automobile il est important de garder son calme, mais cela ne veut pas dire, être moins vigilant. Dans les encombrements, la radio, votre musique, peuvent être un bon moyen de vous détendre.

14 – Ne remplissez pas trop le réservoir

Le carburant sort des cuves à la température du sol. Une fois à l’intérieur du réservoir, en plein soleil, donc surtout l’été, il peut s’échauffer fermement et se dilater au point de refluer par le trop plein.

15 – Changez de monture

Si vous m’avez suivi jusque là, c’est que le sujet vous intéresse. Alors une bonne recommandation :
Si votre véhicule consomme énormément, sa décote sera proportionnelle à l’augmentation des prix du carburants. C’est le moment de vendre et de racheter hyper économique. 

Ce qu’il ne faut absolument pas reproduire : Sur l’autoroute les éco-conducteurs passionnés profitent parfois de l’aspiration du véhicule précédent pour réduire leur consommation.

 

Pour en savoir plus sur les gestes d’économie de carburant, jetez un coup d’œil à cet article: https://www.erf360.com/economiesdecarburant-10-conseils-2/

Vous voulez réussir dans le MLM ? Prenez ce raccourcis en Vidéo.

“Disponible exclusivement ces Prochains Jours, Inscrivez-vous GRATUITEMENT à la découverte de “l’entreprise du 21ème siècle ” et appliquez vous aussi les recettes que j’ai utilisé pour bâtir un Business MLM à 7 Chiffres en 90 Jours sans prise de tête technique…

privacy Vos informations sont en sécurité à 100%